Quand la médecine générale réinvente l’internat…

Rendez-vous compte ! Malgré le décalage majeur nous séparant parfois de nos aînés, nous sommes réunis autour d’une seule discipline : la Médecine Générale. Et simultanément nous faisons face à des enjeux démographiques majeurs : qui n’a pas lu quelques chiffres inquiétants, pas entendu les propos alarmistes qui menacent une désertification des campagnes et dénoncent des jeunes médecins qui ne veulent plus s’installer seuls ni travailler autant qu’il y a 50 ans ? L’évolution du métier même est en marche.
C’est par l’internat que les résidents, puis les pionniers de nos universitaires, se sont attelés à faire évoluer les choses. C’est donc munis du titre d’interne de médecine générale que nos parrains de fac ont pu hisser haut les couleurs de la discipline, accompagnés de nos tous nouveaux chefs de cliniques et professeurs des universités… de Médecine Générale !
« Quand la médecine générale réinvente l’internat… » Oui, une réinvention. Une invention (en 2004), et aussi réinvention. Les internes accèdent progressivement à une formation plus professionnalisante et respectant davantage leurs droits… Tout n’est pas parfait, loin de là ! Gardons cette ligne directrice. Nous nous penchons sur le passé pour mieux nous projeter vers l’avenir. C’est l’avenir entier d’une profession que nous représentons. Notre génération a les clés en main, c’est à nous de décider ce que nous allons bâtir, notre manière de nous former et d’exercer. Alors parlons-en…